Choisissez votre camp !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Neline Kerehan

Aller en bas 
AuteurMessage
Neline Kerehan
Perle d' Azur (rang 4)
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Race: Humain
Armes & Pouvoirs:

MessageSujet: Neline Kerehan   Dim 1 Avr - 19:38







Neline Kerehan

SURNOMS : Ondée, Bruine, Goutte d'eau
AGE : 20 ans
SEXE : Féminin
RACE : Humaine
      Origines : Nomade
      Pouvoir racial : Cours aussi vite qu'un chevreuil (niveau 1)
FACTION : Errante
RELIGION : Techniquement athée, elle croit aux deux déesses mais ne peut se décider à en favoriser une. Son histoire et sa morale justifie son choix de prier discrètement les deux déesses.


Description physique :

Néline s'est formée dans le désert et la chasse, de ce fait elle a un corps finement musclée, et la peau légèrement halée.
Du haut de ses 1m68 pour 59 kg de muscles fins et nerveux, Néline porte sur le monde un regard bleue-nuit perçant et curieux.
Elle donne cet étrange sentiment d'observer en profondeur ce qui l'entoure et de dépasser les simples apparences. Son regard est probablement le plus grand reflet de son pouvoir et de sa mélancolie profonde.
Pourtant Néline à souvent le sourire aux lèvres, sourire apaisant la plupart du temps destiné à calmer plus qu'à charmer, et qui tient principalement du réflexe.
Mais qu'un véritable sourire apparaisse, un sourire joyeux comme lorsqu'elle était enfant et tout son visage s'illumine, du menton aux yeux, il transpire de sa joie et l'embellit clairement.
Toutefois s'il reflète sa joie, son corps tout entier peut vous glacer d'effroi de ses cheveux châtains clair-roux et court à son immobilité parfaite.

Cependant si sa posture trahit ses émotions lorsqu'elle se laisse emporter, c'est généralement une Néline calme et pratique qui vous fera face.
En effet sa tenue tient plus du confort et de la mobilité que de l'esthétisme.
De ses bottes, en cuir renforcé, capable de la porter dans les milieux hostiles, à sa tunique légère, fendue sur les côtés, pour le désert, d'où elle peut rattacher une cape, ou une capuche sur le devant pour le froid ou la pluie. Elle porte également une veste légère pour les climats tempérés, ou les nuits humide.
Bien entendue son pantalon en tissue léger suit les courbes de ses jambes afin de ne pas entraver ses mouvements. En cas de froid, elle rajoute un sur-pantalon en laine épaisse moins pratique pour bouger mais efficace pour retenir la chaleur.
Dans tous les cas, quoi qu'elle porte, elle gardera des teintes blanches et bleues en rapport avec son passé de chercheuse d'eau, et ses affaires seront presque toujours impeccablement entretenues, sauf évidemment si elle vient de glisser dans la boue.

En plus de ses vêtements conçus pour la pratique, elle porte une ceinture lui permettant de maintenir son fourreau et son arme, ainsi qu'une besace contenant le minimum pour voyager qu'elle pourra compléter par un sac en cas de long voyage. Elle dispose également d'une aumônière fixé à l'arrière qui contient le matériel de premier secours et ses pierres à affuter.
Neline possède également un collier particulier, fixé sur une chaîne en argent, il représente un loup hurlant (juste sa tête) devant un phœnix aux ailes déployées (le phœnix est en arrière plan mais les deux n'ont pas de comportement agressif). L’œil du loup est en pierre de soleil et celui du phœnix en pierre de lune. C'est un bijou de très belle facture et la seule richesse apparente de la jeune femme.

Elle cache également sur chacune de ses omoplates deux tatouages; sur la droite un croissant de lune et sur la gauche un soleil.
Son ventre, un peu au dessus du nombril est également fendu d'une fine cicatrice, presque invisible, qui retrouve toutefois sa jumelle dans le dos de la jeune femme.

Les tatouages ne sont pas les seules choses que Néline cache, car sous son apparence de calme et de maturité peut se voir pour l’œil attentif un corps sans cesse en mouvement, que ça soit un simple mouvement des doigts, un discret mouvement de hanche, ou un pied qui bat une mesure.



Description morale :

Enfant, comme beaucoup d'enfant, et bien que n'ayant jamais connu ses parents, Néline était plutôt joyeuse et heureuse. Elle n'a jamais manqué d'amour dans ses débuts de vie, et ne porte pas de cicatrice de l'absence de ses parents puisqu'elle ne les a jamais connu.
Elle était en revanche une enfant légèrement hyperactive, assaillit par des vibrations qu'elle ne comprenait pas et qui la poussaient à agir.

Toutefois Néline n'a pas longtemps profité de son enfance, puis qu'elle a été forcée de grandir prématurément, du fait de l'utilité de son pouvoir et de la responsabilité qui en découlait, puis des pertes successives qu'elle subit.

De ce fait Néline a appris très vite à être responsable des autres et à développer une tendance naturelle à vouloir protéger ses proches. En parallèle et en réaction avec ce fardeau qu'on lui a imposé la jeune fille de l'époque à vue un désir brûlant de liberté s'épanouir en elle, se teintant parfois de l'envie de se laisser porter par un autre plutôt que l'inverse.

Du fait de sa vie dans le désert et de son « métier » Néline a également développé une capacité de façade à garder un calme étonnant, ainsi qu'une certaine immobilité. Toutefois Néline a toujours éprouvé le besoin de bouger et de hurler ses sentiments au monde, elle a juste appris à ne rien laisser transparaître de ses désirs profond.

Si la responsabilité de trouver de l'eau l'a fait grandir trop vite, la blessure profonde de la perte des êtres chers a achevé de fracasser le peu de son innocence enfantine, qu'elle dû refouler au plus profond d'elle-même pour la transformer en émerveillement pour les petits miracles de la vie comme l'éclosion d'un œuf, la floraison d'un arbre ou la force tranquille du vent qui agite les arbres.

Cette blessure, et surtout la cause du sang versé, liée à ses pouvoirs l'a également poussé à avoir un regard d'incompréhension sur le monde et surtout une position originale sur la religion. Néline ne croit plus au bien fondé des religions, mais en la force de la foie. Ses deux mentors lui ont transmis un respect profond pour les deux déesses et un rejet farouche de l'utilisation des cultes qui ont mené à la guerre. De plus, puisqu'elle a ressenti les deux côtés, elle ne peut se défaire de sa conviction primale que les deux déesses ont existé, mais ne peut s'empêcher de se demander pourquoi elles n'interviennent pas pour cesser les guerres.
De cette interrogation a commencé à germer en Néline l'idée que c'était aux êtres vivant de se prendre en main et que s'il fallait respecter les deux déesse et ce qui leurs étaient liés,mais qu'il ne fallait pas se laisser aller à une foie aveugle en leurs intervention, en somme qu'elle devait tenter d'agir sur son présent pour changer le futur.

Vis à vis des autres, puisque Néline est neutre du point de vue de la religion elle ne réagira pas en fonction des croyances mais plutôt en fonction du rapport de force et comme tout le monde de son sens de la justice.
Son sens de la justice prend racine dans son histoire et son éducation, qui l'a toujours poussé à défendre celui qui ne pouvait le faire tout en l'encourageant à essayer de se battre lui-même. Ainsi elle n'achèvera pas une personne désarmée , mais n'hésitera pas à tuer si cela s'avère nécessaire, sans y éprouver un quelconque plaisir.
Toutefois elle peut parfois se montrer brutale et particulièrement dure avec les lâches et les traitres qui auront tendance à attiser sa colère et à révéler une facette cynique de la jeune femme.

Son pouvoir a également développé chez elle une certaine empathie, mais aussi un caractère impulsif, qui malgré sa neutralité dans la guerre, la pousse à prendre position en fonction de son ressentit. Elle agira donc essentiellement en fonction de l'individu qui lui fait face sans véritable préjugé, poussée par son instinct plus que par sa raison.

De ce fait si Néline a dû être responsable très vite, cela n'inclut pas qu'elle soit forcément très sage. Elle a surtout tendance à aller prendre les coups à la place des autres, si elle estime devoir se placer du côté de celui qui se fait frapper, et bien entendue cela a accentué son idée de fidélité à sa futur famille, clan ou tribut.

Histoire :

Une enfance heureuse

Kerehan. C'était un nom respecté dans la communauté. Un mari chasseur hors pair et une femme artisan de génie. Deux éléments essentiels qui apportaient un avenir serein à la tribu.
Deux avenirs brisés, avalés par le désert, laissant derrière eux une communauté attristée et un nouveau-né orphelin.
Les Kerehan avait été l'avenir de la tribu, alors, pour payer sa dette, la communauté serait l'avenir de ce nouveau-né nommé Néline.

Elle grandit dans l'affection générale, et les histoires sur ses parents, sans toutefois pouvoir y accorder autre chose qu'un vague sentiment d'affection.
Néline préférait plutôt observer Mindir, l'elfe noir, charmeur de femmes, soigner les blessures et les plaies, courir derrière lui les mains pleinnes de bandages et d'outils amusants, ou s'enrouler tout entière dans des tissus propres avant de tourner sur elle-même les bras écartés.

Ou encore coller Naoria lorsqu'elle revenait de ses échappées dans le désert, tenter parfois de la suivre avant de se faire ramener par la femme amusée d'avoir l'enfant dans les jambes, buvant ses paroles de chasses et de courses sous les étoiles.

Naoria et Mindir, plus que tout autre dans la communauté, ils étaient le refuge et la famille de la fille de la tribut, qui ne s'empêchait toutefois pas de mettre son nez un peu partout autour d'elle.

Néline était curieuse de tout et simplement heureuse d'être chez elle, dans le désert, auprès des siens.

Quel enfant étrange et plein de vie. Parfois elle s'arrête soudainement et penche légèrement la tête, comme si elle écoutait un son inaudible pour nous.
Puis l'instant d'après, les yeux pétillants elle se rue dans les jambes de Naoria.
Ah, la belle Naoria, de sa peau cuivrée à ses yeux couleur de sable. Tout en elle attise mon désir. La façon dont le vent joue avec ses cheveux d’ébène, se faufile dans ses vêtements de cuir, et laisse apparaître l'espace d'un instant son corps parfait.

Naoria semble aimer l'enfant, s'en occuper aussi. Nous avons donc au moins un point en commun.
Néline pourrait-elle nous rapprocher ? Pourrons-nous être un couple à travers cet enfant ?
J'ai le sentiment, que, peut-être, je pourrais tout transmettre à cette élève surprenante. Que l'enfant de tous devienne seulement le nôtre, à Naoria et moi.
Oui ce serait parfait.

Mindir.


L'enfance se finit tôt parfois....
Pourtant, la petite Néline, ne le resta pas longtemps.
Un jour peu avant ses dix ans, Naoria accepta enfin d'amener l'enfant dans le désert. Ce devait être une excursion de routine, s'assurer qu'il n'y avait pas de danger et si possible ramener de quoi manger au passage.
Muni de son arc, son couteau et son nécessaire de survie, la femme et l'enfant étaient partie main dans la main...
S'étaient retrouvées prises au piège dans une tempête de sable...

Naoria avait préservé l'enfant au prix de son corps.
Avait cru la préserver, mais Néline avait ressentit toute sa souffrance, avait ressentit ses grains de sables s'acharnant sur leurs pauvres corps, avait compris qu'elles avaient pourtant échappé au cœur de la tempête.
Elle avait ressentit bien plus que d'habitude, ses sens exacerbés par la peur et la douleur.
Puis soudainement, devant le corps épuisé et avachit de Naoria, la jeune fille n'avait plus rien ressentit du tout.

Elles étaient perdues maintenant.
Jamais elles ne retrouveraient la communauté. Néline était en proie à une anxiété sans précédent. Et elle avait soif. Elle ressentait le besoin de deux gosiers brûlant, et de deux corps réclamant de l'eau.
« Néline....ca va allez...la lune...Neph....elle veille sur nous....la lune.... »
La jeune fille voulut pleurer, mais son corps asséché ne pouvait se permettre cet excès. Elle savait que sans eau Naoria dépérirait dans quelques heures. Elle commençait déjà à perdre la tête.
Il fallait de l'eau. Il fallait qu'elle lui donne à boire.
Elle aurait tout donner pour que Naoria puisse boire !

« Tu es une goutte d'eau dans le désert ! »
Néline leva un sourcil, perplexe, mais ne releva pas, rassurée d'entendre le rire chantant de la femme. Celle-ci remplissait à présent leurs gourdes avec un calme tranquille.
Pourtant Néline savait que quelque chose la contrariait.
« Comment as-tu trouvé cette source Néline ? »
Néline haussa les épaules, comment expliquer ? Il est vrai que Naoria avait dû être surprise en se réveillant auprès dans cet oasis improvisé, au côté d'une enfant fiévreuse et épuisée.
« J'ai sentit ou aller...c'est tout »

Néline l'ondée, Néline la bruine, Néline la goutte d'eau.
Néline Kerehan, responsable de trouver de l'eau pour toute la tribut.
L'enfant aurait voulu pouvoir hurler son désir de rester encore une enfant.
Elle se tut et chercha de l'eau pour la communauté, accompagnée d'une Naoria fière, et attendue par un Mindir impatient d'enseigner.

La tempête. Comment ai-je pu me laisser surprendre ? Avec Néline en plus.
Mais peu importe, nous sommes saines et sauves à présent. Je me suis éveillée près d'une source d'eau, près de son corps malade.
C'était à moi de veiller sur elle!
Néline, tu as le potentiel pour être ma fille...cette fille que je ne pourrais jamais plus avoir à présent.
Encore moins avec ce Mindir. Son regard enfiévré ne peut-il donc pas voir que mon cœur ne peut l'aimer ? Sa peau plus sombre que la mienne ne peut-elle donc cesser de vouloir me toucher ?
Ne comprend-t-il donc pas, cet elfe têtu, que si je le respecte pour son travail et pour l'éducateur qu'il est, jamais je ne pourrait être avec lui ?!

Néline a trouvé de l'eau. Et son regard s'est durci. Elle a coupé ses cheveux, et m'a simplement affirmé:
« C'est plus pratique ainsi! »
J'ai la sensation d'avoir échoué à la protéger. Je le vois bien qu'elle cherche encore parfois cette enfance qu'on lui a volé...
Alors je lui montre les étoiles, lui apprend à les reconnaître, à se guider grâce à elle pour ne pas se perdre. Je lui apprend à rester calme, à comprendre ce qu'elle ressent et à s'en servir. Je lui apprend ce que Nephael a laissé pour nous, et j'espère ainsi la guider un minimum.
Je lui apprend à survivre seule dans le désert et ailleurs.
Mais le regard qu'elle pose parfois sur ce qui l'entoure me donne l’impression qu'elle voudrait juste pouvoir, rien qu'une fois, oublier la responsabilité qui pèse sur elle, le fardeau de devoir trouver de l'eau pour toute la communauté.
Ma petite goutte de pluie....Courage!

Naoria.


Le Jour et La Nuit: Mindir et Naoria

Mindir, le guérisseur, Mindir charmeur, Mindir l'elfe avisé.
C'est ainsi que la communauté le connaissait.
Mindir Le Jour, c'est ainsi que Néline le nommait.
Caelya la bienheureuse, Caelya par ci Caelya par là. Néline ne mit que peu de temps à comprendre que Mindir vénérait cette Caelya. Elle mis un peu plus de temps à comprendre ce que cela impliquait, plus encore à réaliser qu'il lui enseignait un culte en même temps qu'un métier.
Et tandis que Mindir tentait de lui enseigner comment prier Caelya....; Naoria ne cesser de lui parler de Nephael.

L'enfant était séparé entre les deux, prise dans le respect profond, voir la vénération certaine du jour et de la nuit, ses deux mentors lui transmettaient en secret leurs fois en deux déesses opposées et complémentaires.

Néline priait pour qu'aucun des deux ne sache pour l'autre.
Elle priait pour que Mindir, qui cherchait à conquérir la seule femme l'ayant repoussé, ne se rende jamais compte que l'objet de son désir lui était diamétralement opposé.

Mais les prières de Néline ne furent pas suffisante....

Caelya, je crois qu'elle comprend enfin sa grandeur.
Cette petite ira loin avec mon aide, elle m'assiste déjà dans mon travail aussi bien que je pourrais l'espérer.
Alors même que ses responsabilités l'attendent également avec Naoria.
Quelque chose m'intrigue au sujet de cette femme, pourquoi donc ne cesse-t-elle donc pas de me rejeter ?
Néline n'a pas répondu mais son regard s'est inquiété.

Mindir

Ses oreilles pointus commencent à m'agacer. Il ne peut s'empêcher de poser son regard délavé et inquisiteur chaque fois que je rentre. Mindir elfe stupide, je ne peux t'aimer! Cesse donc de te torturer ainsi! Trouve toi une autre femme, il y en a ici qui donnerait beaucoup pour t'avoir comme compagnon....
Néline m'a saisit la main un soir.
« Il te désir parce qu'il ne peut t'avoir... »
Sa voix s'est brisé.
Que pressentait-elle ?

Naoria.


Le soleil et la lune pleurent de même

Mindir avait été repoussé par une fille de la lune, une priante de Nephael.
Il laissa parler sa haine et son argent.

Neline rencontra pour la première fois le Cercle du Chaos, ignorant alors son nom.
Le choc ébranla la communauté qui avait fais halte dans un oasis. Le mercenaire s'était fait surprendre par la vivacité de Naoria, experte en survie. Ils se battaient à présent au milieu d'une foule éberluée.
Il était rapide et puissant, elle se remettait à peine d'une blessure à la jambe.
La supériorité du mercenaire ne faisait pas de doute et dans quelques secondes il mettrait fin à la vie de Naoria.

Le mercenaire bougeait bien, mais Néline bougeait de la même manière. Exactement comme lui ! Il marqua un temps d'arrêt, regretta immédiatement en sentant la lame étrange de l'humaine lui transpercer la gorge.
Il l'avait pourtant envoyait au loin....alors comment la gamine avait-elle pu ?
Il mourut sans avoir de réponse à sa question.

« Naoria ça va ? »
L'humaine répondit en enlaçant avec joie sa protégée.
Sa dernière étreinte.
Interrompu par un carreau qui transperça d'un même mouvement le maître et l'élève.
Néline hurla pour les deux, elle sentait le carreau lui transperçait le ventre, elle le sentait détruire le corps de Naoria.
« Garde....garde le couteau...et vis...ma ...goutte...de...pluie... »
La phrase résonna dans le silence étonné, Néline aperçut Mindir, tenant fébrilement une arbalète qui venait de servir, sa main se crispa sur le couteau.
Puis le néant.

Néline ? Néline !
Ne hurle pas ainsi, tout va bien, ca va aller.
Il te reste encore Mindir...Où est-il ?
Néline tu as tué cet homme pour me protéger...comment...est-ce que je meurs ?
Nephael veille sur cet enfant, permet à Mindir de le faire, même s'il te rejette, même s'il en a toujours été ainsi.
« Garde....garde le couteau...et vis...ma ...goutte...de...pluie... »
Pardonne moi Néline...
Je ne peux plus te protéger à présent.
Naoria.


Néline avait sombré avec la mort à ses côtés, elle se réveilla aux côtés d'un mort.
Son hurlement retentit pour la seconde et dernière fois dans cet oasis maudit.
Elle pleura autant la mort de Mindir que celle de Naoria.
Et elle sentit aussi la colère enfler contre Mindir, qui avait pris les deux vies les plus précieuses au monde.
Sa colère se mua en incompréhension, puis en compréhension douloureuse de la guerre des religions.

Qu'avais-je fais ? Mais qu'ai-je fais ? Pourquoi cette diablesse serrait-elle mon élève dans ses bras ?!
A cause de toi je l'ai tué! Tu m'as forcé à détruire mes deux seuls désirs!
Je te hais!
…........
Non j'ai tout faux. Ils me regardent tous avec cette incompréhension dans leurs yeux. Ne savaient-ils pas ? Elle aurait entrainé Néline dans le mauvais chemin! C'était évident pourtant, pour qu'elle autre raison aurait-elle put me repousser sinon ?

Et si Néline ne survit pas ?
Que vais-je faire sans Naoria à aimer ? Non....je la hais!
Non...je me hais!

Je ne voulais pas te faire de mal Néline.
Caelya veille sur elle, si elle survit...je n'ai pas le courage d'attendre la réponse.
Puisse-tu me pardonner de t'avoir transpercer le corps....et le cœur.
Mindir.


Néline , seize ans décida de suivre la voie de ses deux mentors.
Mais elle ne pouvait pas le faire ici, il lui fallait partir.
Voyager et voir le monde, se faire une idée sur la guerre.

Quatre ans d'errances et de voyages, pour voir toujours plus d'horreur et de tristesse. Mais également de l'espoir et de l'amour.
Pour côtoyer sans cesse ses deux facettes que lui avaient montré ses mentors, haine et amour, rage et remord, peur et espoir.
Quatre ans pour se promettre de pas oublier l'enseignement d'un de ses mentors, et faire en sorte de se rappeler son engagement, en tenant parfois ce collier, fabriqué en leurs mémoire.
Pour ne cesser sans cesse d'être au milieu, au cœur de la tempête.
Priant silencieusement le soleil et la lune, Caelya et Nephael.


Je suis partie suivre vos traces. Le monde est grand et vaste, il est beau aussi, de jour comme de nuit.
Pourtant partout où je vais je trouve des gens comme vous. Ils se déchirent pour une déesse, pour savoir laquelle des deux doit être vénérée.
C'est absurde.
Je n'ai pas vu votre mort venir, pourtant je vous sentais mieux que personne. Pourtant je savais qu'un jour un drame arriverait.
Mais la leurs, je la vois venir. Je ressens leurs certitudes , ils ont la même, d'un côté comme de l'autre, ce sont les mêmes sentiments enflammés, les mêmes vibrations passionnées.
J'ai pas mal de kilomètres dans les jambes à présent, j'ai vendu mes services pour continuer d'avancer, récupérer quelques fleurs obscures et autres menus services payant est assez amusant en fin de compte.
Et puis ce qui ont besoin de moi ne se soucie guère de savoir où je vais, d'où je viens et où j'irais.
J'ai la sensation de ne pouvoir m'impliquer complètement dans cette guerre...pourtant je comprend les deux factions.
Je marche sous le soleil et la lune, et je pleure en silence le sang qui se répand en leurs noms, aux noms de vos déesses.
J'ai crée se symbole en votre mémoire, ce bijou, pour qu'il me rappelle sans cesse la voie que vous m'avez enseigné, presque malgré vous.
N'est-ce pas ?
Toutefois, j'ai rencontré des gens heureux, des âmes brillantes, des vibrations qui m'ont touché.
J'ai la certitude que mon voyage ne fait que commencer.

Je suis Néline Kerehan,
fille du Jour et de la Nuit,
de Mindir et Naoria.




Armes & Pouvoirs :

ARME(S) :
Neline possède un couteau « faux ».
Le manche, finement taillé dans le bois d'un cerf (qui tombe régulièrement, le bois pas la garde), ressemble fortement à celui d'un couteau. Il reprend donc la base et la forme général de ces derniers.
Esthétiquement le manche est d'un marron clair tirant parfois sur le blanc. Soigneusement entretenu, il n'est pas évident pour l’œil non avisé de savoir que l'arme est ancienne.
Deux fennecs sont gravé de manière à entourer la main du porteur (donc sur le bas et le haut et s'étendant sur les côtés). Il s'agit bien évidemment de silhouette et non d'un portrait détaillé de la bête.
Le fennec est un symbole de chasse et d'endurance, puis que c'est un animal du désert qui se sert de ses oreilles pour repérer ses proies (entre autres choses).
Toutefois la lame est quant à elle semblable à celle d'une faux de guerre . Elle a donc un côté courbé qui ne coupe pas, et un côté lame qui coupe. Elle présente l'angle des faux de combat, donc son tranchant est concave.
Bien évidemment la lame est proportionnel à la garde, l'arme à donc la taille d'un avant-bras (de la garde jusqu'à la pointe).
Cette arme reprend les qualités premières des faux , c'est à dire qu'elle peut facilement « couper » les jarrets des chevaux, ou défaire les armures; (elle ne passe bien évidemment pas au travers mais sa courbure permet plus facilement une fois dans un espace de l'armure d'écarter les différentes partie de l'armure).
En réalité il s'agit surtout au départ d'une arme de chasse qui permet facilement la coupe de la bête morte. Son but n'étant pas tant de couper mais plus de trancher.
Toutefois elle fonctionne aussi bien sur un être humain, comme beaucoup d'outil utilitaire transformés en arme (l'exemple de la faux paysanne est assez parlant. )
Esthétiquement la lame parfaitement adaptée et ciselée, ne présente aucune gravure, ou marque la distinguant d'une autre, il ne s'agit en effet pas d'une arme d'apparat et le manche était suffisant pour indiquer le propriétaire de l'arme.

POUVOIR(S):
Maitrise des « vibrations ».

Pour Néline chaque chose, énergie, être, émet des vibrations particulières. Bien entendu si chaque chose, énergie, être, émet des vibrations qui lui sont propre chaque catégorie de chose/énergie/être émet des vibrations assez proches. C'est ce qui permet de différencier la « catégorie » du propriétaire des vibrations.

Néline est donc capable de ressentir les vibrations émises par les choses/énergies/personnes qui l'entourent et d'agir dessus. Elle peut en fait agir sur les siennes ce qui permet de se synchroniser sur les vibrations en question.

Pour plus de compréhension voici une liste non exhaustive de ce que Néline peut faire ainsi que ses limites.

Premièrement et logiquement, ressentir les vibrations (qui est l'aspect le plus simple et presque passif de son pouvoir) lui permet de localiser les choses/énergies/êtres. Il lui est plus facile de repérer les choses bien qu'elle ne puisse pas encore distinguer un cailloux d'un cailloux (sauf différence énorme de masse par exemple). Elle peut toutefois différencier l'or, de l'argent, etc. Il lui est également très facile de repérer les sources d'eau (en dehors des êtres vivants, puisque l'être vivant émet de lui même une vibration à part), lié à l'utilisation première de sa capacité. La portée de sa capacité à repérer l'eau est la plus grande (1 kilomètre environ) tandis que les choses se limitent à un rayon de 300 mètres autour d'elle (en dessous, au dessus, sur les côtés). Elle n'a pas besoin de se concentrer sur les courtes distances (sur un rayon de 20 mètres).
Elle peut également repérer les êtres vivants, de manière plus difficile car la vibration peut être changeante avec l'humeur et plus difficile à encaisser. Son rayon est de 100 mètres pour une évaluation peu précise (elle peut juste dire si un être se trouve oui ou non dans le rayon) 20 mètres pour une évaluation précise (race, sexe, etc. Toutefois elle n'a pas la science infuse et si elle rencontre une nouvelle race elle ne peut pas déduire de quoi/qui il s'agit toute seule). Il lui faut quelques secondes à quelques minutes de concentration suivant la précision.
Pour finir elle peut détecter les énergies, c'est le plus difficile pour elle et il lui faut plusieurs minutes de concentration, de plus son rayon maximum est de 20 mètres pour un résultat qui n'est pas forcément exact, les vibrations des énergies étant « brûlante » et sans cesse en activité, il lui ait extrêmement difficile de s'accrocher à elle.
Généralement comme déjà dis, Néline n'a pas la science infuse et elle ne peut deviner ce qu'elle ressent (si elle n'a jamais rencontré de chouette elle ne pourra pas dire, tient ça c'est une chouette!)

Néline possède toutefois un rayon d'un mètre de détection passif de vibrations hostile. Mais encore une fois ce n'est pas parce qu'elle ressent le danger arriver qu'elle aura les capacités physiques pour l'éviter.

Sa capacité à ressentir les vibrations lui permet entre autre, mis à part la localisation, de communiquer avec ceux dont elle ressent les vibrations, ou tout du moins de comprendre leurs sentiments (par exemple elle ne parlera pas avec des mots avec un animal mais pourra savoir s'il a faim, s'il se sent menacé, s'il est agressif). Attention elle ne lit pas les pensées, mais ressent plutôt les émotions de surface, ou violente qui émane de l'être.
Elle peut également savoir avec beaucoup de concentration si la personne est en train de mentir ou non. (toutefois se concentrer dans une conversation n'est pas des plus aisés...)

Mais la capacité de Néline la plus étonnante et d'agir sur ses vibrations. Ou plutôt de réagir par rapport à ces vibrations. Car si Néline ne peut pour le moment pas agir sur les vibrations des autres, elle peut en revanche modifier les siennes.
Sa capacité la plus développée est celle de se « synchroniser » sur les vibrations qu'elle ressent.
De ce fait elle peut par exemple, copier les mouvement d'une personne pendant un bref laps de temps (toutefois si elle se synchronise sur un guerrier, elle bougera comme le guerrier pendant ce laps de temps, mais une fois la synchronisation terminé, elle n'aura pas appris à se battre comme un guerrier), ressentir les émotions/sentiments de la personne/être, prévoir ses mouvements (il s'agit de ressentit présent, elle ne devine pas le futur, mais comprend ce que l'individu est en train de faire et donc peut réagir en conséquence, ce qui lui permet de voir venir les feintes par exemple).
Elle ne peut pas se synchroniser sur les énergies (et donc la magie).
En revanche elle peut se synchroniser sur les choses et de ce fait elle peut par exemple comprendre un mécanisme (vu qu'elle devient se mécanisme), connaître sa nature (savoir son point faible par exemple ou son point fort). Attention comprendre une chose ne veut pas dire pouvoir agir dessus, ce n'est pas parce qu'elle sait comment fonctionne un piège qu'elle sera le désactiver.

Compétences autres: :
Néline dispose d'un bon niveau en premier secours, d'un niveau correcte en poison et antidote. Elle est un bon chasseur puisqu'elle peut se débrouiller seule pour se nourrir. Enfin elle est particulièrement douée pour trouver de l'eau potable.
Elle sait également par la force des choses se défendre correctement.


Pseudo : Néline
Comment avez vous connu ce forum ? : Des personnes étranges m'ont transmis l'adresse
Est ce un double-compte ? : Nan, ou non comme vous voulez
Une critique ou suggestion concernant le forum ? : déjà transmise.
Autre chose à dire ? : BOUYAAAAAAA!

Code de validation : [Code validé]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Envyr Marchevent
Membre du Cercle
(rang 6)
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Neline Kerehan   Jeu 5 Avr - 9:25


Bonjour Neline Kerehan,


Voici la notation de ta fiche selon les critères suivants :


Général

_ Orthographe 3 / 6
_ Vocabulaire 6,5 / 8
_ Originalité 5 / 5


Histoire

_ Cohérence 5 / 7
_ Style 6,5 / 8
_ Chronologie 5 / 6
_ Précisions 5,5 / 7


Descriptif du personnage

_ Précision des détails 6 / 7
_ Fluidité 4,5 / 6


Note finale : 47 / 60


Tu peux donc prétendre au rang cinq maximum.


Bienvenue parmi nous et bon jeu !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keir Pyros
Traqueur (rang 5)
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 24/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 2
Race: Yerkan
Armes & Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Neline Kerehan   Jeu 5 Avr - 11:36

Bonjour et bienvenue sur le forum !

Ta fiche terminée... Ton code validé... Ta note annoncée...
Je crois que tout est bon ! Wink

Comme te l'a indiqué Envyr, avec la note que tu as obtenue, tu peux prétendre à un rang de niveau 5 ou inférieur. Merci de nous indiquer le niveau que tu désires. ^^
Tu peux t'inventer un rang, et si tu n'es pas inspirée nous pouvons t'en proposer.

A toi de voir ! Wink

Bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neline Kerehan
Perle d' Azur (rang 4)
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Race: Humain
Armes & Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Neline Kerehan   Jeu 5 Avr - 16:43

Envyr Marchevent a écrit:


_ Orthographe 3 / 6


Razz oui je sais ce n'est pas mon point fort...

En tout cas, merci à vous deux. Very Happy

Pour le rang, je pense que le Rang 4 est celui qui est le plus logique avec son histoire, puis que Néline voyage depuis 4 ans déjà, elle commence donc nécessairement à se faire connaître car elle aide les gens (et se fait payer en nourriture ^-^ ), mais elle n'a pas une personnalité à amplifier d'elle-même sa renommée.

Donc juste qu'elle commence à se faire connaître malgré elle , c'est impeccable.

Pour le nom du rang je pensais à : Perle d'Azur.

En rapport bien entendue avec ses vêtements et sa capacité particulière à trouver de l'eau, qui est rappelons le, surtout en temps de guerre ou de conflits, l'or bleue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Neline Kerehan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Neline Kerehan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Cyrion :: Pour commencer :: Fiches de Présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: