Choisissez votre camp !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début d'une aventure

Aller en bas 
AuteurMessage
Auxane Taël
Prêtresse maudite(rang 4)
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/04/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Race: Elfe
Armes & Pouvoirs:

MessageSujet: Le début d'une aventure    Ven 20 Avr - 6:58

Il y a dans ces histoires que l'on raconte à travers le monde entier, toujours un héro que personne ne connaissait auparavant, qui était ignoré de tous. C'est d'ailleurs ainsi que commença celle de notre jeune prêtresse. Enfin décidée à partir de chez elle, tôt à l'aube elle s'était éveillée au rythme du Soleil et était partie sans un au revoir. Ce n'était pas temps la séparation avec sa famille et ses soeurs qui l'avaient poussé à cela, mais plus la peur de sortir de chez elle, au risque de se faire insulter et menacer, de plus, depuis plus d'une semaine, la jeune femme se faisait sans cesse agresser par un même groupe de jeunes garçons et filles qui s'amusaient à se jouer d'elle et la ridiculiser. Alors comme la prêtresse souhaitait partir de cet endroit à tout jamais à cause d'évènements pareils, elle préférait ne pas en subir un lors de sa dernière marche dans la ville, dans l'espoir de partir le sourire aux lèvres, se remémorant à quel point elle a tout de même vécu heureuse en ces lieux.

Auxane n'était encore jamais partie bien loin dans la forêt, à dire vrai, elle ne l'avait jamais quitté. Et d'ailleurs on peut très bien comprendre pourquoi ses parents l'ont ainsi cloîtré chez eux jusqu'à sa majorité. Dans tout les cas, alors que la jeune fille avait revêtue une chemise noire, ainsi qu'un pantalon de cuir marron pour être le moins visible possible, elle eut l'impression d'être observée. Partie à l'aventure depuis maintenant plus de quatre heures, la jeune prêtresse avait entendu dire qu'en deux heures de temps on était sorti de la forêt, alors qu'elle, elle s'enfonçait davantage à chaque pas. Ce devait avoir l'air assez étrange de l'extérieur, une elfe forestière ne connaissant pas la forêt, ni même ses habitants par la même occasion. Auxane commençait déjà à se décourager, après tout pour qui s'était telle prise à vouloir partir à l'aventure toute seule. N'ayant jamais franchi la grande porte de Valaeria, elle ne connaissait rien au monde qui l'attendait à par ce qu'elle avait pu lire dans d'anciens livres.

Alors qu'elle avançait plutôt lentement, ayant perdu sa vivacité, elle entendit un bruit, prise de peur elle s'arrêta et attendit. Alors que le silence reprenait ses droits, au loin un papillon s'avançait vers la jeune fille. Ne sachant que faire, elle pris entre ses mains sa petite dague, c'était dans ce genre de moment qu'elle se haïssait de ne jamais prendre de potions avec elle, il faudrait qu'elle remédie à cela une prochaine fois, si prochaine fois il y a aurait. Prête à attaquer, Auxane tournait sur elle même, le papillon posait sur son épaule, signe qu'un danger se trouvait dans le coin. Mais bon cela pouvait être une bande Scorbs, ces petites êtres hargneux qu'on trouvait à travers toute la forêt, tout comme cela pouvait être un serpent géant. Et à dire vrai, Auxane espérait plutôt tomber sur des Scorbs.

Avançant prudemment, son papillon toujours sur l'épaule, elle s'arrêta devant un petit ruisseau, elle savait qu'elle était perdue, et franchement elle ne savait plus quoi faire. Comment pouvait-elle retrouver son chemin, et quand ce papillon de malheur allait enfin la quitter, car tant qu'il était avec elle elle ne pouvait s'empêcher d'être paranoïaque et de regarder tout autour d'elle à chaque minute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net/
Envyr Marchevent
Membre du Cercle
(rang 6)
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Le début d'une aventure    Sam 21 Avr - 11:55


La forêt profonde. Des arbres, des arbres et… des arbres. Des arbres qui filait à toute vitesse autour de lui tandis qu'il galopait zigzaguant au milieu des troncs. Un nouveau grondement sourd retentit derrière lui. Il se rapprochait…


Deux semaines auparavant il s'était vu assigner une mission qui allait le mener de l'autre côté de la mer une fois de plus. Bien des rumeurs couraient sur la mystérieuse extrémité ouest du continent de Cyrion, domaine des Elfes forestiers. Bien des légendes circulaient rapportées par les voyageurs sur les anciens artefacts bénis par la magie elfique qui se trouvaient encore dans les sanctuaires de leurs forêts. Un des informateurs de la guilde leur avait appris qu'il semblait en avoir localisé un dans la forêt profonde. Sa nature était inconnue, la plupart des récits faisait toutefois mention d'un enchantement capable de créer la vie. Envyr n'avait côtoyé que trop d'objets anciens magiques aux pouvoirs réputés très puissants pour savoir que la plupart du temps il y avait anguille sous roche. Oh bien sûr il arrivait parfois que les rumeurs soient fondées. A cette pensée il eut un petit regard vers la sacoche accrochée à sa ceinture. Mais il ne percevait pas le murmure, pas encore.

Suite à ces informations il avait quitté leur Quartier général à Ellun et embarqué pour traverser la mer intérieure. Une fois sur l'autre partie du continent il devrait rallier Valaeria. L'ennui était que le trajet le rapprocherait d'Impéria et donc de l'Ordre. Il allait donc devoir la contourner autant que faire se peut par le Val brillant. Après plusieurs jours de cheval il était enfin arrivé à la lisière de la forêt plusieurs fois millénaire. Ses arbres immenses se dressaient en un mur impénétrable. Il poussa sa monture et entra dans la forêt.

Une fois arrivé à Valaeria il avait retrouvé son contact au Chêne doré l'une des auberge de la ville. Celui ci lui avait indiqué la partie de la forêt dans laquelle était supposée se trouver l'objet. Il fallait pour cela s'enfoncer dans la forêt profonde là où le chemin s'arrêtait. Envyr s'équipa donc en conséquence et partit le lendemain sur sa monture plus profondément dans les bois avec suffisamment de provisions et de poix pour tenir à l'écart les animaux sauvages.
La forêt profonde était très différente de celle qui bordait Ellun. Au lieu d'être constituée de conifères et de rochers couvert de mousse bâtie en dénivelé, celle ci était faite d'arbres immenses aux troncs gigantesques. A chaque instant il se sentait épié. Il plaça des balises tandis qu'il plongeait plus profondément dans les abysses verdoyants. Au bout de trois jours il trouva le lieu indiqué. S'il y avait eu un temple ici un jour il n'en restait plus rien d'autres que d'antiques vestiges envahis par la mousse. Envyr pesta. Aucun artefact ne se trouvait ici depuis longtemps ni aucune âme vivante. C'est du moins ce qu'il croyait. Alors que sur son cheval il parcourait les ruines il sentit un regard se poser sur lui. C'est en se retournant qu'il aperçu un lynx immense qui le toisait de ses yeux dorés. L'animal était deux fois plus haut que son destrier, et au vu de la lueur dans ses pupilles il avait faim. Il avait entendu parler d'animaux géants qui peuplait encore la forêt comme dans les temps ancien. Manifestement elles étaient fondées. L'animal s'élança sur lui. Envyr éperonna sa monture et galopa en dehors des ruines. Le félin le pris en chasse. Dirigeant comme il pouvait le cheval parmi les troncs il essayait de semer son prédateur. Mais cela relevait de l'utopie. Contrairement au cheval il était dans son élément. Un grondement sourd retentit. Il se rapprochait.
Envyr pris sa dague et afin de motiver sa monture lui donna un léger coup dans la cuisse. Celle ci émit un hennissement et accéléra le pas. Il arrivait vers un ruisseau. Le lynx donna alors un puissant coup de patte. Il n'eut que le temps de se dresser sur ses étriers et de sauter. Son cheval fut projeté plusieurs plus loin le poitrail ouvert. Dans les airs il se retourna et saisissant un couteau de lancer et le jeta droit sur son poursuivant. L'arme n'aurait guère fait que piquer comme un insecte la bête s'il n'avait pas visé l'oeil. Le sang jaillit, le fauve poussa un feulement furieux. Envyr se réceptionna sur un tronc immense qui gisait en face de lui et dégaina la dague des vents. Un immense coup de patte vint briser celui ci. Il sauta à nouveau et profita de l'ouverture pour lancer son arme à la gorge de la bête. Celle ci décrivit un mouvement courbe et la trancha nette faisant pleuvoir sur le sol des gerbes de sang avant de revenir vers sa main. Il atterri sur l'herbe et fit de nouveau face à son adversaire. Après quelques soubresauts, celui s'écroula sur le sol avec fracas.

Envyr poussa un soupir et s'affala à son tour. Une des griffes du lynx l'avait atteint marquant son bras d'une plaie qui colorait sa chemise en rouge. C'est alors qu'il se retourna et vit la jeune femme qui près du ruisseau avait assisté à toute la scène...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auxane Taël
Prêtresse maudite(rang 4)
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/04/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Race: Elfe
Armes & Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Le début d'une aventure    Sam 21 Avr - 20:09

  • Alors qu'Auxane s'était arrêtée devant un petit ruisseau elle entendit un grognement, de l'autre côté de la berge se trouvait un lynx de l'ancien temps, animaux sacrés elle s'agenouilla et ne bougea plus. Devenu très rares, ces animaux plus hauts que les hommes étaient des bêtes munis de conscience qui ne cherchait généralement aucun mal aux humains à moins que ceci ne les ai provoqué ou qu'ils soient entrés dans leur territoire. Et même si l'elfe était émerveillée par ce spectacle, pour rien au monde elle n'aurait approché l'animal de peur de le mettre en colère. Alors qu'elle s'émerveillait devant ce prodige de la nature un homme arriva près de la bête. S'en suivit un combat, Auxane démuni regarder ce carnage sans pouvoir rien faire.

    Alors que l'animal poussait son dernier cri, la jeune femme se relava, l'individu l'avait enfin remarqué. C'est avec un regard plein de haine qu'elle traversa le ruisseau et s'approcha quelque peu de l'inconnu qui avait sauvagement attaqué un lynx de l'ancien temps sacré. Peut être n'était-elle pas la plus pieuse de toutes les prêtresses, mais certains principes s'étaient ancrés en elle et profaner un lieu de culte ou attenter à la vie d'un être vivant sacré, faisait parti des tabous. Auxane était réellement dans une colère monstre, le papillon qui se trouvait sur son épaule était parti s'envoler sur l'animal mort, la jeune femme le suivit et commença à entamer un sorte de rituel dans une langue perdue.

    La jeune femme ne faisait plus attention à l'inconnu, mais elle ne pouvait garder sa langue dans sa bouche, il fallait qu'elle lui exprime son ressentie face à cette situation, il ne pouvait pas rester ainsi sans dire un mot, au moins pouvait-il souhaiter le repos à cette créature. Lorsque la prêtresse eut fini sa prière, elle se releva et le regard plein de haine elle lui cracha :

    • - Que faites vous par ici étranger ? Vous n'avez rien à y faire et surement pas y semer la mort.

    Peu importe son envie de s'en aller de ces bois, elle préférait prendre une semaine pour trouver la sortie seule que demander à cet homme semant la terreur derrière lui et ne respectant pas les dieux. Il est vrai qu'avec son séjour au temple, la jeune fille avait tout de même finie par croire aux dieux et leur témoigner une certaine affection. Ainsi ses rapports avec les athées étaient plutôt tendus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net/
Envyr Marchevent
Membre du Cercle
(rang 6)
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Le début d'une aventure    Sam 21 Avr - 23:26

Envyr regarda l'inconnue s'approcher. Il s'agissait d'une jeune elfe forestière aux cheveux roux portant un pantalon de cuir marron et une chemise noire. Comme la plupart des gens de son peuple elle avait les traits fins et réguliers. La plupart des hommes se seraient accordés pour la dire comme très jolie mais lui avait l'attention fixée sur son regard. Dans ses yeux verts on lisait un souverain mépris qui au vu du peu de personnes vivantes alentours ne pouvait que lui être adressé. La jeune traversa la rivière pour venir se planter devant lui.

Puis elle le dépassa sans mot dire pour venir se placer devant la gigantesque carcasse du lynx fraichement abattu. Là elle se mit à psalmodier des paroles sibyllines. Sans nul doute une prière destiné à accompagner l'âme du défunt animal, si tant est qu'il en possède une. Lorsqu'elle eut finit elle se tourna vers lui le regard plein de colère et dit :

_ "Que faites vous par ici étranger ? Vous n'avez rien à y faire et sûrement pas y semer la mort !"


"La mort ?" Avait il bien entendu ? Elle lui reprocha d'avoir occis une bête qui allait le dévorer ? Quelle farce ! Mais après réflexion Envyr se dit que c'était là une question de point de vue. Il avait entendu dire que les Elfes forestiers vouait une sorte de culte à la nature qu'ils respectaient avant toute chose. Il se demanda un instant si elle aurait été aussi en colère si c'était un elfe qui avait abattu le fauve.

_ "La mort ?" répondit il, "Mais je ne fait au contraire que protéger la vie… la mienne".

Il observa plus attentivement son interlocutrice. Elle ne possédait outre ses vêtements aucun bagage notable. Sa tenue était de plus soignée. Sans doute avait elle peu d'expérience du voyage. Sans doute ignorait elle qu'aux quatre coins du continent on s'étripait pour des raisons sans doute bien plus importantes qu'un vulgaire chat fut il géant.

_ "Quand à savoir ce que je fais ici, je vous retourne la question" dit il, "Vous ne m'avez pas l'air de bien connaître votre chemin. Mais je me trompe sans doute, après tout cette forêt c'est un peu comme chez vous, et cet bête enragée, c'est un peu comme un chaton pour une elfe je présume. Mais je serais vous je tenterais plutôt d'apprivoiser une chèvre la prochaine fois, c'est quand même plus docile".

Il se dirigea ensuite vers sa monture et poussa un soupir. Le cheval gisait éventré. Il allait devoir rejoindre Valaeria à pied. Il pris le sac qui y était fixé et avec sa dague découpa le tapis de selle afin d'enrouler l'étoffe autour de sa plaie. Heureusement elle n'était pas bien profonde. Le cheval avait bien amortit le coup. Portant les provisions sur l'épaule il se redirigea vers la jeune elfe.

_ "Bien" conclut il "Je vous laisse, je ne souhaite pas troubler votre quiétude plus longtemps. A moins bien sûr que vous ne vous décidiez à me demander la route".





Dernière édition par Envyr Marchevent le Dim 22 Avr - 14:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auxane Taël
Prêtresse maudite(rang 4)
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/04/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Race: Elfe
Armes & Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Le début d'une aventure    Dim 22 Avr - 9:02

Auxane n'en croyait pas ces oreilles, cet homme n'avait que faire de son geste, comment pouvait-il être aussi froid. Elle savait que les elfes étaient les derniers à croire à une ancienne magie où hommes et bêtes étaient considérés comme égaux pour les dieux, où chaque vie avait une importance et que chaque mort avait un incident sur la communauté entière. Alors non il ne s'agissait pas d'une gros chat, ou même d'un lynx, mais d'un animal qu'on croyait disparu à cause de la folie des hommes, qui étaient incapables de vivre en harmonie avec d'autres personnes, heureusement pour elle et son peuple que les elfes leur ressemblaient beaucoup. Aussi non elle ne serait pas étonnée de savoir que l'avenir réservait à son peuple serait le même que celui du lynx. Dégoûtée par un tel comportement, elle comprenait pourquoi les siens restaient enfermés dans la forêt, qui voudrait vivre avec ces individus. N'y tenant plus, la jeune femme lâcha amèrement à l'inconnu :

    - C'est à cause de personne comme vous que ces animaux ont disparu, à vous seul vous êtes capable de supprimer toute une civilisation, c'est votre folie qui conduit vos pas.


L'homme était connu pour son côté de folie, alors que la prêtresse venait de clairement montrer son dégoût face au jeune homme elle remarqua que son papillon était toujours sur elle, signifiant en quelque sorte qu'elle devait peut être se méfier de son interlocuteur. Après tout rien ne prouvait qu'il ne lui ferait rien. Mais la jeune femme, ne connaissant rien du monde extérieur ne pouvait imaginer qu'un inconnu puisse s'attaquer à quelqu'un uniquement car elle lui donnait son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net/
Envyr Marchevent
Membre du Cercle
(rang 6)
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Le début d'une aventure    Lun 23 Avr - 23:58

La jeune elfe continua de le dévisager cette même lueur haineuse dans le regard. Il est vrai qu'il s'était exprimé avec une ironie plus ou moins féroce. Néanmoins comment en aurait il pu être autrement ? N'avait elle pas vu que le lynx le poursuivait ? Qu'il avait éventré son cheval et manqué de le tuer à son tour ? Qu'il n'avait fait que se défendre ?
Ou alors elle aurait préféré qu'il meure. Qu'il périsse et que le lynx vive. Car dans son système de valeurs, la vie d'un humain devait peser moins lourd que celle d'un félin. Envyr avait connu très peu d'Elfes forestiers il est vrai. En revanche il avait rencontré beaucoup d'Elfes des neiges dans les montagnes. Et jamais songeait il, il n'aurait entendu de tels propos dans leur bouche. Bien que ceux ci communiquent avec la nature, ils savaient tous que la mort faisait partie du cycle intégrante de la vie. Mais pour son interlocutrice ça n'était pas le cas.

_ "C'est à cause de personnes comme vous que ces animaux ont disparu" lança t elle, "A vous seul vous êtes capables de supprimer toute une civilisation, c'est votre folie qui conduit vos pas".

Envyr resta songeur un instant. La folie avait elle dit. Il repensa à la folie qui s'était emparé de Liam autrefois, de cette folie démoniaque qui lui avait couté la vie. Les yeux dans le vague, il finit par se focaliser à nouveau sur son interlocutrice. Magnanime, il mettrait aujourd'hui son entêtement abrupte à défendre un lynx anthropophage sur le compte de l'ignorance et non sur une quelconque faiblesse d'esprit.

_ "Ecoutez" commença t il "Puisque vous semblez tout ignorer du monde qui vous entoure je vais éclairer votre lanterne. Cet animal allait me tuer. Alors pour me défendre je l'ai tué. Sans plaisir, mais je l'ai fait. Pour survivre lorsqu'on parcours le monde c'est tuer ou être tué. C'est la dure loi de Cyrion, c'est la dure loi de la vie".

Il se demanda un instant pourquoi il s'entêtait à se justifier ainsi alors qu'il n'avait pas à le faire. Il aurait tout aussi bien pu la laisser plantée là avec ses idéaux mielleux sur la vie et la mort et son mépris pour la race humaine.

_ "En somme" reprit il "Reprocheriez vous au faucon de tuer un lièvre ? Non sans doute. Car le cycle de la vie comporte aussi la mort. Sans mort il n'est pas de vie. Il serait stupide de penser le contraire".


Il se tut un instant, interrompu dans son discours suffisant. Les feuillages autours d'eux commençait à remuer. Puis il s'écartèrent en plusieurs endroit découvrant ainsi d'immenses lézards au yeux jaunâtres et aux griffes et crocs acérés. Leur épine dorsale était bardée de pics. Il faisait la taille d'un gros chien et étaient trois. Des galpières. Evidemment la carcasse puante avait attiré les charognards. Il était resté trop longtemps à palabrer. Les galpières étaient des reptiles se repaissant de chair fraiche. Si les écailles de leur dos de couleur noire étaient dures et épaisses, la chair sur le cou et leur ventre était en revanche plus tendre et aisée à couper. Les monstres semblaient hésitants mais au vue de la lueur affamée dans leurs yeux ils n'allait pas tarder à attaquer. Pris d'une inspiration soudaine il couru jusqu'à l'arbre le plus proche et sauta jusqu'à la branche la plus basse. Il en saisit ensuite une autre et lorsqu'il fut suffisamment loin pour s'estimer à l'abri mais suffisamment près pour ne rien perdre de la scène, il lança à la jeune elfe.


_ "Eh bien chère amie, c'est le moment de vérifier si vos théories sur la coexistence pacifique avec les créatures de la forêt sont fondées. Je n'interviens pas, après tout, je ne voudrais pas porter la mort en ce lieu sacré".


Il s'assit confortablement sur sa branche et regarda en bas. Les galpières avait commencé à se rapprocher. Le spectacle promettait d'être très divertissant...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auxane Taël
Prêtresse maudite(rang 4)
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/04/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Race: Elfe
Armes & Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Le début d'une aventure    Mar 24 Avr - 11:58

Cet homme était bien trop prétentieux, s'amusant à déformer les propos de la jeune elfe, peut être était-elle restée trop longtemps à l'abris dans son temple, étant capable de connaître de se défendre ou de connaître ce monde. Mais au moins elle connaissait encore la valeur de la vie. Bien trop aveuglée par la colère à cause de cet homme qui la prenait pour une folle, elle ne s'aperçut pas que le papillon n'arrêtait pas de tourner autour d'elle, comme pour signaler qu'un danger s'approcher d'eux. Auxane laissait le jeune homme parlait, mais elle en avait assez, quand il crut l'avoir en lui parler du cycle de la vie, elle lui répondit :

    - Vous êtes comme moi, vous ne connaissez pas la forêt profonde, vous ne savez pas qui y dort. Si le lynx vous a attaqué, ce n'est pas à cause de la faim, vous avez du le provoquer, et tout ça car vous ne connaissez rien à l'ancien monde. De plus il s'agissait d'un être divin, il attaque les animaux, mais pour ce qui est des hommes, vous n'aviez qu'à montrer votre soumission, il serait parti.


Alors qu'elle avait lâché dans ces mots, ces dernières paroles de haine, elle remarqua enfin l'attitude de son papillon. Alors qu'elle cherchait du regard la raison de cet affolement le jeune homme reprit la parole, pour ensuite allait se mettre à l'abris dans un arbre. Auxane n'en croyait pas ses yeux, ils mettaient sur le même plan un animal divin muni d'une conscience et un des animaux de la forêt, à qui il était très dur de faire entendre raison puisqu'il avait perdu la faculté de parler. Alors qu'elle ne savait pas où regarder, elle entendit un craquement, à quelques mètres d'elle se trouvait des galpières. Tout ces évènements étaient du au jeune homme, et elle savait très bien que jamais il ne l'avouerait. C'était à cause de son ignorance qu'il avait tué le lynx, dont la carcasse attiraient désormais les charognards.

La jeune femme savait qu'elle ne pourrait pas les tuer au risque de passer pour une idiote au près de ce...truc, et puis avec quoi les aurait-elle tuer, sa dague ? Autant abandonner. N'ayant aucun moyen d'attaques, ni même de défense, la jeune femme alla près du cadavre du lynx, puis à l'aide de sa dague elle arracha une des griffes de l'animal. Ces dernières étaient bien plus grandes que son arme, et tout aussi tranchantes, cependant elle espérait de tout son coeur que les charognards ne fassent pas attention à sa présence. De nature plutôt froussard, ces animaux avaient tendance à aller vers les proies les plus faciles. La prêtresse partit doucement du lynx pour se retrouver dos à un arbre, la griffe dans sa main.

Parfois elle se demandait si réellement elle était faite pour sortir de son temple, car autant dire qu'elle n'avait aucun avantage. Certes elle savait créer des potions, mais elle oubliait toujours d'en préparer à l'avance, quand à son don, être prévenue du danger c'est bien, mais à part savoir quand il faut courir, il n'avait pas de réelle fonction. Son coeur battait comme jamais dans sa poitrine, plus les charognards s'approchaient de la carcasse et plus la peur prenait possession de la jeune homme. Elle avait l'impression que les trois bestioles se jouaient d'elle, qu'ils voulaient la voir terrifiée avant de s'attaquer à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net/
Envyr Marchevent
Membre du Cercle
(rang 6)
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Le début d'une aventure    Mar 24 Avr - 23:19

La jeune elfe resta d'abord figée, voyant les prédateurs approcher. Puis elle se repris et se dirigea vers la carcasse du lynx fraichement abattu. Là elle saisit la dague qu'elle portait à la ceinture et découpa une de ses griffes. Il observa l'arme qu'elle avait usé. La lame semblait faite de cristal. Intéressant ça, elle devait valoir cher. Si les galpières ne la dévorait pas il n'aurait qu'à la récupérer sur sa dépouille, au moins ne serait il pas venu pour rien.

Tout en observant avec beaucoup d'intérêt le spectacle en contrebas il repensa à ses dernières paroles

_ "Vous êtes comme moi, vous ne connaissez pas la forêt profonde, vous ne savez pas qui y dort. Si le lynx vous a attaqué, ce n'est pas à cause de la faim, vous avez du le provoquer, et tout ça car vous ne connaissez rien à l'ancien monde. De plus il s'agissait d'un être divin, il attaque les animaux, mais pour ce qui est des hommes, vous n'aviez qu'à montrer votre soumission, il serait parti"

Envyr resta songeur. N'en déplaise à cette paysanne, les animaux géants n'étaient pas les créatures paisibles qu'elle croyait. Ils venaient d'un ancien temps ou la vie n'était que sauvage. De plus si de son propre aveu elle ignorait autant que lui la forêt profonde il la trouvait mal placée pour lui donner des leçons. Il imaginait avec amusement ce qui se serait produit si elle avait rencontré en premier l'animal.

"Un être divin hein ?" La bonne blague, Nephael était la seule déesse valable. Vénérer les animaux géant relevait au mieux du folklore au pire de la preuve irréfutable de l'appartenance à un culte d'arriérés primitifs.
En bas les choses se précipitaient. Un des galpières plus hardi que les autres se rapprochait dangereusement de l'elfe. Il agitait sa longue queue ornée d'écailles et de pics signe qu'il se préparait à passer à l'attaque. Après un grondement sourd il s'élança contre l'elfe acculée contre un tronc d'arbre.
Envyr un sourire avide sur les lèvres observait avec le plus grand intérêt quel allait être le dénouement de la chose.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auxane Taël
Prêtresse maudite(rang 4)
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/04/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Race: Elfe
Armes & Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Le début d'une aventure    Jeu 26 Avr - 18:16

La peur s'emparait progressivement d'Auxane, la jeune femme priait intérieurement la déesse mère, elle se savait complètement sans défense contre cet animal. Elle avait beau murmuré doucement à l'animal, espérant du plus profond de son coeur que sa part sauvage n'était pas trop importante pour qu'elle puisse le dissuader de s'attaquer à elle. Cependant, alors qu'elle s'appuyait encore plus contre l'arbre une des galpières s'approcha dangereusement d'elle pointant vers elle sa queue ornée de pics plus tranchants les uns que les autres. Auxane n'arrivait plus à bouger, elle serrait fort la griffe du lynx, mais elle n'arrivait pas à la pointer vers l'animal, la gardant collée à elle.

Alors que la galpière avait le regard fixait sur la prêtresse elle émit un grondement sourd, et sauta sur l'elfe. Seulement elle attérit sur l'arbre, à la place de la jeune femme il n'y avait plus rien, or mis l'arbre. Auxane ne comprenait pas ce qu'il lui arrivait, elle sentait toute la forêt en elle, elle entendait chaque cris d'oiseaux, ressentait la faim de l'animal qui l'avait attaqué, ou encore voyait parfaitement le jeune homme à l'abris sur une branche. La jeune elfe faisait désormais un avec l'arbre, elle était en lui, elle était l'arbre. Jamais auparavant elle n'avait ressentit une telle sensation de quiétude, puis après le calme vint l'angoisse.

Auxane avait peur, non plus de se faire dévorer, mais de devoir à jamais rester un arbre. Elle criait, frapper, mais aucun son ne sortait et elle ne pouvait pas bouger. La jeune femme criait à s'en déchirait les cordes vocales, encore faudrait-il qu'elle en est encore. Comment cela pouvait-il être réel, personne ne pouvait se changer en arbre, certes il s'agissait d'une chose vivante, mais de là à devenir un être à l'organisme complètement différent. La jeune femme ne put retenir ses larmes, mais au lieu de verser des larmes, ce fut quelques gouttes de sèves qui s'échappa de l'arbre. Ce n'est qu'à ce moment qu'elle comprit, elle n'était pas devenue un arbre, mais ce dernier l'avait accepté en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net/
Envyr Marchevent
Membre du Cercle
(rang 6)
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Le début d'une aventure    Dim 29 Avr - 20:04


Le reptile sauta s'élançant vers sa proie. Enfin il allait savoir si ses discours sur l'harmonie entre les êtres lui importaient plus que son instinct de survie ou si son fanatisme incluait le fait de se laisser dévorer sans rien dire. Mais Envyr ne su jamais la réponse. Lorsque la galpière acheva de bondir elle retomba dans l'herbe. La jeune elfe s'était volatilisée. Envyr interloqué regarda autour de lui mais ne la vit nul part. Elle avait purement et simplement disparu. Il se demanda comment un tel prodige était possible. Avait elle utilisé un quelconque sortilège ou pouvoir magique ? Jamais encore il n'avait vu une telle chose.

Mais les grondements sourds qu'il entendit plus bas le ramenèrent à la réalité. Privée de sa proie disparue, la galpière la plus proche s'était rabattu sur la source de chair fraiche la plus proche : lui. A l'aide de ses longue griffes elle gravissait la surface du tronc de l'arbre où il était assis. Il se redressa et évalua la situation. Le point faible de ces reptiles était leur ventre. Mais comme la bête gravissait le tronc celui ci était hors d'atteinte. Il porta son regard un peu plus haut et avisa une branche située au dessus de lui. Elle n'était pas trop épaisse, elle ferait l'affaire. Il saisit la dague des vents ajusta l'angle et la lança. Celle ci poussant un sifflement trancha net la branche à sa racine, puis revint dans sa main tandis que de l'autre il rattrapait le bout de bois qui venait de choir. Entre temps la galpière avait gravit deux nouveaux bons mètres. Envyr saisit le bois à demain et visant le reptile, lui jeta la branche de toute ses forces. Celle ci l'atteignit en pleine tête la décrochant aussitôt de l'écorce de l'arbre. Tandis qu'elle chutait sur le dos, il saisit l'un de ses couteaux de lancer et lui lança impitoyablement dans la gorge à découvert. Touché à mort, le lézard se convulsa sur le sol, poussant des borborygmes ineptes tout en crachant du sang. Un de moins.

Les deux autres passèrent alors à l'attaque. Le second reptile entama l'escalade du tronc. Envyr sauta dans le vide et attrapa de ses deux mains la branches située juste à côté de la galpière et poursuivant son élan se balança pour lui envoyer ses deux pieds dans les côtes. Propulsé, le lézard se détacha du tronc pour atterrir les quatre fers en l'air sur l'arbre voisin. Sa nuque heurta l'une des branche et se brisa sur le coup, envoyant le reptile désarticulé rejoindre à son tour le sol. La troisième galpière escaladait à son tour l'arbre. Envyr se laissa tomber, lui enfonçant son premier pied dans les narines et le second dans le ventre. Le lézard chute lourdement sur le dos amortissant en même temps sa chute. Alors qu'il le plaquait dans l'herbe, sans lui laisser le temps de réagir il dégaina sa dague et lui planta dans la partie gauche de la gorge avant de remonter d'un coup sec vers la droite. Le combat était terminé.

Il se redressa et chercha des yeux la jeunes elfe. Mais celle ci n'était pas réapparu. C'est alors qu'il vit que de l'arbre contre lequel elle s'était adossé s'écoulait de la sève. Etrangement indécis il se dirigea vers celui ci et posa sa main sur son tronc.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début d'une aventure    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début d'une aventure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partons à l'aventure !
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» Event RP "aventure"
» Aventure des mercenaires du sable
» « Prête pour une première aventure ! ♥. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Cyrion :: Le Monde de Cyrion :: Les Forêts des Brumes-silencieuses :: Forêt profonde-
Sauter vers: