Choisissez votre camp !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Là haut sur la montagne ( Rp avec Chado Hawke )

Aller en bas 
AuteurMessage
Envyr Marchevent
Membre du Cercle
(rang 6)
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Là haut sur la montagne ( Rp avec Chado Hawke )   Dim 29 Avr - 22:55

Les crocs de givre. Songeur Envyr contemplait la majestueuse et redoutable chaîne de montagne qui s'élevait parmi les nuages. Depuis son enfance non loin d'Ellun il était habitué à les voir au loin. De la buée s'échappait de sa bouche alors qu'il respirait. Le chemin sur le bord duquel il attendait était bordé de sapin et recouvert de neige comme chaque jour de l'année en ces lieux. En conséquence il avait passé par dessus sa tenue habituelle une épaisse cape noire avec un col en fourrure blanche et portait au mains des mitaines de cuir sombre. Mais il n'avait pas froid. Le climat de la région d'Ellun était plus montagneux que de l'autre côté de la mer intérieur et c'était dans ce milieu qu'il avait passé toute son enfance. A côté de lui son cheval renâcla. Il songea à ce qui l'avait mené en ces lieux.

Quelques jours auparavant, alors qu'il revenait au pays, le Cercle des Nocturnes avait tenu leur réunion habituelle. A l'ordre du jour, des informations rapportées par l'un de leur agent revenu d'Impéria.

_ "Selon les informations transmises" avait énoncé Alya, "Un groupuscule de soldats impériaux foulera ces terres dans deux lunes".

_ "En quoi est ce gênant ?" avait questionné Masfalt un des membres les plus âgés du Cercle "C'est aux rebelles de s'en charger, on ne va tout de même pas faire la chasse aux impériaux pour eux".

_ "Ca serait le cas si il ne s'agissait que d'impériaux" avait rétorqué Alya "Cependant il semblerait qu'il y aura parmi eux trois membres de l'Ordre. Dont l'un en bonne place dans la hiérarchie. Apparemment ils auraient pour charge de transporter une missive de grande importance. J'aimerais que nous nous en emparions".

_ "Comment allons nous procéder ?" avait demandé Kaïa une elfe noir, le plus jeune membre du conseil.

_ "Notre agent nous a envoyé une copie de leur plan de route. Ils s'arrêteront d'abord à l'auberge "la tanière du renard" dans le hameau de Fyst situé dans les Crocs de givre. Après quoi il effectuerons une autre étape quelques jours plus tard dans le village de Platys où ils doivent remettre leur message à un autre membre de l'ordre. Il faudra donc s'en emparer d'ici là".

_ "Pourquoi ne pas attendre que l'autre membre de l'Ordre se voit remettre la lettre demanda Envyr "Il serait plus facile de la dérober à un seul homme non ?"

_ "Je pense que nous devrions pas nous contenter de simplement leur voler ce message" répondit Alya "Je pense que nous devrions le remplacer par un autre message dont nous aurions dicté le contenu. Pour ce faire je mettrai un faucon à disposition dans le grenier de l'auberge. Une fois la missive volée elle pourra nous être envoyé directement. Un autre de nos agent n'aura alors qu'à retrouver le coursier de l'Ordre avec la fausse missive avant le groupuscule".

Un silence s'ensuivit. Le plan était séduisant même si il allait demander du doigté pour être réussit.

_ "Il serait bon de s'emparer le plus discrètement possible de ce courrier" reprit Alya "Nous sommes sur notre territoire et l'Ordre mettrait du temps avant de s'apercevoir que la troupe qu'ils ont envoyé manque à l'appel mais on n'est jamais trop prudent… Envyr ? Tu veux bien t'en charger ?"

Envyr soupira intérieurement. Il venait juste d'arriver et si possible il aurait souhaité prendre du bon temps dans une taverne d'Ellun. Mais une demande d'Alya équivalait à un ordre direct.

_ "J'aurais quelqu'un avec moi ?" demanda t il.

_ "J'aurais pensé qu'un maître voleur comme vous n'aurait pas besoin d'assistance" nargua Masfalt. Envyr le regarda. Masfalt ne l'appréciait pas car il estimait qu'il avait hérité sa place au sein du Cercle que par son grand père.

_ "Nous sommes en sous effectif et tu ne pourras te contenter d'un quelconque grouillot" fit Alya "Un mercenaire ferait il l'affaire ?"

_ "Je pense oui, ne vous en faîtes pas Masfalt, je le payerai moi même" dit il coupant court à tout réplique de la part de son homologue.

_ "Je payerai les frais d'armateur alors" compléta Alya jetant un regard en biais à Masfalt.


Le soir même, il était monté à la volière et avait écrit une lettre de sa plus belle plume avant de l'accrocher à un de leurs faucons pour message spéciaux. Des mercenaires il y en avait partout. Mais loin au dessus de tout les mercenaires du monde se trouvait le Cercle du Chaos. Il leur avait donc demandé d'envoyer un de leur membre capable "de finesse et subtilité" incessamment sous peu. Les membres de cette obscure guilde à la hauteur de leur compétence était onéreux. Mais lorsqu'on était riche comme lui, on ne jouait pas les avares pour une mission de cette importance. De plus il avait pour habitude lorsque c'était lui qui payait et qu'il avait le choix de ne se contenter que du meilleur. Le rendez vous était prévu dans deux lunes au col de la buse.

Assis sur une grosse pierre, Envyr releva la tête. Des bruits de sabots se faisaient entendre. S'agissait il de son homme ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chado Hawke
Crocs du Chaos (rang 5)
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Niveau: 1
Race: Garou
Armes & Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Là haut sur la montagne ( Rp avec Chado Hawke )   Mar 1 Mai - 0:23

Les paysages qu'offraient les régions du grand nord étaient tout à fait grandioses, avec leurs étendues recouvertes de neige, leurs pics rocheux se perdant dans les nuages, semblant défier les cieux, tels de fiers titans dressés face à ce colossal adversaire qu'était le firmament. Et le froid. Glacial. Piquant. Paralysant. Insupportable pour le pauvre homme aux cheveux blancs qui chevauchait une sorte de gros yack, animal typique de cette région, et probablement l'une des montures les plus courrantes, et les plus endurantes dans ces territoires gelés. L'individus, emmitouflé dans une cape en fourrure blanche, la tête et le visage, ainsi que le corps recouverts en grande partie de multiples peaux de bêtes, semblait frissonner malgré ces protections. Comme pour confirmer cette apparence, le jeune homme éternua bruyamment. Fichu climat !
Chado pesta, et poussa un juron, étouffé par les nombreux habis qu'il portait. C'était sa première mission dans cette région, et il ferait sans doûte en sorte que celà soit sa dernière par ici, car il n'avait jamais rencontré climat plus hostile, ayant pourtant voyagé dans une vaste partie du continent. Il est vrai qu'il était plus habitué au climat sec et étouffant régnant à Ker-Areen, ou encore à celui des plaines de Val Brillant, où il avait passé la majeure partie de sa vie, et même s'il s'attendait à un froid plus ou moins rude, rien ne l'avait jamais préparé à ça!
Serrant les dents, il ferma les yeux un moment, laissant sa monture suivre la piste, et finit par descendre de l'animal, dans l'idée de se réchauffer en marchant à ses côtés, lui laissant transporter ses maigres affaires, le strict nécessaire pour voyager d'un bout à l'autre du continent.
Il repensa alors à la raison de sa venue. Celà avait eu lieu quelques semaines auparavant. Sur le tableau des missions de son grade, il avait vu quelque chose qui l'avait intéressé:

Rang de la mission: A
Récompense: montant de plus de six chiffres.
Lieu: Grand Nord - Corcs de Givre
Objectif de mission: Retrouver l'agent du Cercle des Nocturnes sur le Col de la Buse. La suite sera un travail d'équipe. Le but de final de la mission est de trouver et dérober une missive en possession d'agents de l'Ordre du Soleil, escortés par des impériaux.
Nombre d'agents de l'Ordre : 3
Nombre de soldat de l'Empire : Détachement d'une vingtaine d'hommes.
Autorisation de tuer: Oui
Discrétion et rigueur sont de mises pour cette mission.
La phrase de reconnaissance avec l'agent allié est : "L'ombre sort des rochers à la nuit tombée". Celui-ci devra répondre alors : "Et la lumière, lentement, s'éteint."


Le jeune homme aux cheveux blancs avait décidé de prendre cette mission. Après tout, elle était bien payée, et il n'était nullement question d'assassinat obligatoire. Le jeune homme, bien qu'il ai déjà pris de nombreuses vies par le passé, préférait ne pas avoir à faire rendre l'âme à qui que ce soit quand il pouvait l'éviter. Bien sûr, il arrivait souvent, au cours de ses missions, qu'il soit tenu de le faire , afin de ne pas échouer ou encore de survivre. Bref, le travail semblait prometteur.

Il revint au moment présent, et finit par réussir à faire abstraction de ce froid mordant, pour se concentrer sur la région. Il vit alors le point de rendez-vous. A plus de cinq cents mètres, un homme attendait, assis sur une pierre, un cheval à ses côtés. Il décida, dans le doûte, de continuer à faire avancer sa monture, mais sans lui. Après tout, on était jamais assez prudent.
Il escalada avec une agilité certaine un pant de roche, et parvint à contourner l'homme, pour finalement se retrouver à plusieurs mêtres au dessus de lui. Il avança sans faire de bruit, silencieux comme la brise, et descendit plus loin, derrière la silouhette de l'homme qui venait de relever la tête, alors que le yack approchait sans son cavalier, dissimulé par quelques arbustes. Ces bêtes étaient dressées pour se diriger généralement vers les villes en l'absence de cavalier, et le hameau le plus proche se trouvait justement quelques kilomètres plus loin sur le sentier sur lequel attendait l'homme.
Chado était enfin arrivé à moins de cinq mètres de l'homme quand son yack solitaire fit son apparition. Il déclara alors, d'une voix neutre, faisant sursauter l'humain:

"L'ombre sort des rochers à la nuit tombée."

Il regarda alors l'homme se retourner brusquement vers lui, un léger sourire aux lèvres. Le mesage qu'il voulait faire passer était on ne peut plus clair désormais. Il était capable de surgir de l'endroit dont on s'attendait le moins. Il prouvait par la même occasion à l'homme qu'il était bien ce qu'il prétendait être, à savoir, un mercenaire professionnel, faisant partie de l'élite du Cercle du Chaos. Il jaugea alors pendant un moment son nouveau compagnon d'un temps. Un adepte de la déesse de la nuit.
Le jeune Hawke avait généralement en horreur ce genre de personne, qui souvent, pouvait faire preuve d'un fanatisme aveugle. Pour lui, la plupart d'entre eux, dans les nocturnes comme dans l'ordre, étaient un ramassis de cinglés, s'étripant sans véritable raison valable, afin de glorifier des déesses qui avaient, depuis déjà longtemps, abandonnés les hommes, et les avait laissé s'entre-détruire.
Mais, tout au long de sa vie, il était passé maître dans l'art d'étouffer ses sentiments, afin de faire ce qu'il désirait. Et ce qu'il désirait maintenant, c'était accomplir la mission, afin de toucher la récompense.
Il attendit donc la réponse de l'homme, les frissons qui parcouraient son corps quelques minutes plus tôt ayant totalement disparu, le garou parvenant à faire abstraction totale de cette faible température ambiante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Envyr Marchevent
Membre du Cercle
(rang 6)
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Là haut sur la montagne ( Rp avec Chado Hawke )   Mar 1 Mai - 10:28


Envyr fixa le bout du sentier. Il s'attendait à voir arriver un quelconque cavalier. Quoique… En tendant l'oreille il lui semblait que le bruit de sabot était un peu lourd pour appartenir à un cheval. Au son il pencherait plus pour un yack. Ce genre de monture lente mais incroyablement robuste était très prisée par les marchands et caravaniers souhaitant transporter des marchandises. Aptes à supporter le froid, ces dociles mammifères pouvaient transporter de lourdes charges et résister au froid environnant. En revanche leur odeur était souvent bien plus forte que celle du musc, mais ça…

L'animal se montra enfin, au détour d'arbustes l'ayant jusqu'ici caché au regard. En revanche il ne portait pas de cavalier. Seul l'équipement et la selle ornaient son dos. Envyr s'interrogea. Son cavalier était il tombé ? Par terre ou lors d'une attaque ? Les trolls des neiges étaient légion par ici. Non il ne s'agissait pas de cela. Sans cela c'est un ruminant fuyant au pas de course qui aurait croisé sa route. Or l'animal se contentait de déambuler paisiblement le long de la route. Son propriétaire devait se trouver non loin pour tenter de le surprendre tandis que son attention était focalisée sur le yack. Une ruse bien connue. Envyr tendit l'oreille. Il ne percevait presque aucun son. La personne à qui devait se trouver non loin de lui semblait maîtriser l'art du déplacement silencieux. Mais il était lui aussi un maître en la matière. Et avec un peu de réflexion il n'est pas difficile de deviner où se trouvait celui ci. Lorsque l'on était adossé comme lui à des rocheuses, le seul angle mort se trouvait derrière lui. La légère odeur de yack en provenance de cette direction confirma cette hypothèse.

_ "L'ombre sort des rochers à la nuit tombée" fit une voix derrière lui.

Envyr mima un léger sursaut et se retourna

_ "Et la lumière, lentement, s'éteint" répondit il, complétant le phrase de reconnaissance ainsi convenu.


Il en profita pour observer son silencieux interlocuteur. Celui ci était plutôt grand et possédait le teint mat. Sans doute était il bien bâti mais les épaisses fourrures qu'il portait dissimulait la forme globale de son corps. Son visage était lisse et régulier. Amusant, il s'attendait plutôt à un vieux mercenaires bardés de cicatrices. L'individu semblait jeune, sans doute n'avait il pas beaucoup d'écart d'âge avec lui. Et pourtant il gradé parmi le Cercle du Chaos. "Mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années" songeât il. Il appartenait donc comme lui à ceux qui compensait le manque d'expérience par le talent. Ses cheveux blancs attiraient le regard. Il espéra que dans une mission où la discrétion devait primer cela ne constituerait pas une gène.

Mais les présentations faites il convenait d'entrer dans le vif du sujet. Envyr se dirigea vers son cheval et décrocha l'une des sacoches pleine d'or fixée à la selle. Il la lança au mercenaire qui l'attrapa habilement.

_ "La moitié du paiement" dit il avec un léger sourire "Je vous remettrai l'autre partie comme il est d'usage une fois le travail achevé. Fyst est à deux lieues d'ici, je vous expliquerai les détails en route" conclua t il en enfourchant sa monture.

Alors qu'ils chevauchaient tout deux, Envyr lui expliqua ce qu'il attendait de lui. Le détachement impérial se trouvait actuellement à l'auberge "La tanière du renard" où ils se rendaient. Ils étaient déguisés pour une partie d'entre eux en marchands, les autres en simple mercenaires chargés de les escorter. Il leur faudrait localiser dans leur rang les trois membres de l'Ordre. Il se chargerait de cette tâche car plus à même de le faire. Il y avait fort à parier que le membre de l'ordre gardait la missive sur lui. C'est là qu'il allait devoir intervenir. Sa tâche consistait à faire une quelconque diversion pendant qu'il subtiliserait la lettre.

_ "Je n'ai pas d'exigences quand à la nature de votre diversion" dit Envyr "Mais plus spectaculaire elle est, mieux c'est. En revanche je tiens à éviter autant que faire se peut les effusions de sang".

Fyst était encore loin, pour passer le temps il décida de poursuivre la conversation.

_ "C'est votre première fois dans le Nord ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Là haut sur la montagne ( Rp avec Chado Hawke )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Là haut sur la montagne ( Rp avec Chado Hawke )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rapport de bataille] Rapport du 23 aout
» 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.
» Voltige de Haut vol [Pv Charles]
» La montagne nous offre le décor... A nous d'inventer l'histoire qui va avec !
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Cyrion :: Le Monde de Cyrion :: Le Grand Nord :: Montagnes des Crocs de Givre-
Sauter vers: